Sachant que la musique est un véritable élément pédagogique indispensable pour les élèves, le Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse considère l’éducation musicale comme étant une priorité pour ces derniers. C’est pourquoi l’éducation musique, depuis septembre 2017, a été considéré comme l’une des priorités en matière d’éducation artistique et culturelle. Donc, de l’école au collège, et même au lycée, les enseignements artistiques, dont la musique, sont obligatoires et doivent contribuer à la formation générale de l’élève.

La rentrée en musique

En septembre 2017, le Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a pris la décision de prioriser l’éducation artistique et culturelle pour que les enfants puissent se déjà se familiariser avec l’art et la culture dès leur jeunesse. Et c’est donc la raison pour laquelle l’Éducation nationale à mis en œuvre différents programmes dont la rentrée en musique bien évidemment. Le but de ce fameux programme est bien évidemment de marquer de manière musicale et positive le début de l’année scolaire. Bien sûr, la rentrée en musique s’agit d’une approche dont l’objectif est de sensibiliser tous les élèves à se pencher davantage vers l’apprentissage musical en plus de leur formation générale. Qui plus est, elle permet aussi de prouver aux élèves les vertus de la pratique musicale collective. Le 3 septembre 2018, par exemple, la rentrée en musique est marquée par l’accueil des élèves par des chants et des concerts musicaux, le tout pour que la rentrée scolaire puisse se faire en toute sérénité et avec la joie. Le principe est de motiver les anciens élèves, qui étaient déjà présents durant la première édition de la rentrée en musique, d’accueillir en musique leurs nouveaux camarades. Sont donc concernés par ce programme de l’Éducation nationale les écoles primaires, les collèges ainsi que les lycées de l’enseignement public, sans oublier les élèves qui relèvent de l’éducation prioritaire (REP et REP+).

La fête de la musique à l’école

Hormis la rentrée en musique, l’Éducation nationale a également sensibilisé les établissements scolaires, toujours pour motiver les élèves à l’apprentissage musical, à instaurer la fête de la musique à l’école. Le but ici est de valoriser les écoles, les collèges et les lycées qui se sont focalisés sur l’enseignement musical en classe ou durant les activités périscolaires, et qui ont bien évidemment fait vivre ce pilier de l’éducation artistique et culturelle. D’autre part, en plus d’être un évènement musical et convivial, la fête de la musique revêt également d’une importance capitale dans la mise en avant de la cohésion entre les élèves, mais également pour réunir les parents des élèves ainsi que les équipes éducatives. Ainsi, les parents pourront voir à l’œuvre leurs enfants. Donc, au programme : interprétation vocale ou instrumentale avec la participation des chorales et orchestres scolaires. La fête de la musique à l’école peut avoir lieu, soit au sein des enceintes de l’école même, soit dans un endroit extérieur.

Les fabriques à Musique

En partenariat avec la SACEM (Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique), le Ministère de l’Éducation nationale et de la Culture a également lancé le projet connu sous l’appellation de « Les Fabriques à Musiques ». D’une manière générale, il s’agit ici d’un projet qui englobe 5 grands projets relatifs à la création musicale se basant relevant bien évidemment des 5 esthétiques musicales en l’occurrence la fabrique à chansons (pour le CM1 et CM2), la fabrique à musique contemporaine/ la fabrique jazz/ la fabrique musique et image/ la fabrique musique électronique (pour les collèges et lycées d’enseignement général et technologie ainsi que les lycées professionnels). L’Éducation nationale a pris la décision d’intégrer ce genre de projet dans l’objectif de développer davantage la pratique musicale scolaire et bien évidemment de motiver les élèves concernés à la création musicale (composition et écriture). Qui plus est, les élèves pourront déjà découvrir comment se déroulent vraiment les métiers d’auteur/compositeur ainsi que les enjeux qui y sont liés.