Grosso modo, on dénombre aujourd’hui 3 grandes familles d’instruments de musique, en l’occurrence la famille des instruments à cordes, la famille des instruments à vent c’est-à-dire ceux qui ont besoin d’être soufflés pour jouer les notes et la famille des instruments à percussion. Puis, chaque famille est également composée de sous-catégorie.

La famille des instruments à cordes

Comme son nom l’indique, un instrument à cordes s’agit d’un instrument disposant de plusieurs cordes qui vibrent sur une caisse de résonance (cordes en métal tendu, cordes de nylon, boyau et ainsi de suite.). C’est donc cette caisse de résonnance qui amplifie le son produit par l’instrument tout en lui conférant un timbre spécifique. Ensuite, le son obtenu peut être électrique ou acoustique amplifiée, soit en pinçant les cordes, soit en les frappant, soit en les frottant. Et c’est ainsi que les instruments à cordes sont répartis en plusieurs sous-familles, notamment les instruments à cordes pincées, les instruments à cordes frappées ou avec clavier et les instruments à cordes frottées.

D’abord, en ce qui concerne les instruments à cordes pincées, on utilise soit les doigts pour pincer chaque corde, soit un accessoire comme le médiator. Sont regroupés dans cette famille les instruments à cordes comme la guitare (classique, acoustique, et électrique), la guitare basse, la harpe, la cithare, le banjo, le luth, et beaucoup d’autres encore.

Quant aux instruments à cordes frappées, selon le type d’instrument, le musicien frappe les cordes soit en utilisant ses doigts (pour le cas du Chapman stick par exemple), soit en utilisant le clavier dont l’instrument dispose (comme le cas du célèbre piano).

Et enfin, les instruments à cordes frottés, l’utilisation d’un archet s’impose pour frotter les cordes. L’instrument le plus célèbre faisant partie de cette famille est le violon, puis il y a aussi le violon alto, le violoncelle, la contrebasse,

La famille des instruments à vent

Cette famille concerne particulièrement les instruments qui nécessitent qu’on y injecte de l’air pour produire les sons. À l’instar de la famille des instruments à cordes, celle des instruments à vent est également répartie en 2 sous-catégories. Primo, il y a la famille des cuivres qui regroupe des incontournables comme la trompette, le cornet plus compact sur la trompette, le cor, le trombone, les tubas, et beaucoup d’autres. Et secundo, la famille des bois regroupant des instruments comme le saxophone, la flute traversière, la flute à bec, la flute piccolo, la flute alto en sol, la famille des clarinettes regroupant des clarinettes produisant des sons très aigus ou très graves, le hautbois, le basson, le cor anglais, le contrebasson, et ainsi de suite.

La famille des instruments à percussion

Derrière la famille des instruments à percussion se cachent en général deux sous-familles : les membranophones ou percussions avec membranes et les idiophones qui sont des percussions sans membranes.

À l’instar des instruments à vent, le son que les instruments regroupés dans la catégorie des membranophones ou percussions avec membranes se produit grâce à la vibration de l’air. Mais cette fois-ci, le musicien n’utilise pas sa bouche pour faire vibrer l’air, mais en tapant directement sur la membrane. Chaque coup venant du musicien fait vibrer l’air se trouvant autour de l’instrument. Ce qui particularise les membranophones des autres instruments, c’est que les notes jouées sont moins précises et son souvent utilisés pour donner du rythme à une chanson. Sont regroupés dans cette sous-famille les instruments comme la batterie, les timbales, les caisses claires, les grosses caisses, etc.

La famille des idiophones quant à elle concerne les instruments de la famille des percussions dont le sont est produit par le matériau de l’instrument en question. Bien sûr, tous ses instruments ne comportent ne sont ni à membranes, ni à air, ni à cordes, ni à vent. Ils sont en général faits de matière rigide. Certains d’entre eux nécessitent qu’on les secoue pour produire le son comme le cas des maracas. D’autres sont frappés avec un accessoire en particulier comme les maillets (par exemple le xylophone ou le marimba…). Mais il y a également ceux qui sont frappés l’une contre l’autre comme les cymbales frappées.