En musique, comme en littérature, la structuration revêt d’une importance capitale pour un résultat plus harmonieux. Bien sûr, la musique, c’est sans aucun doute l’art de transmettre un message en combinant sons et silences avec quelques doses de nuances, de rythmes, de la hauteur et de timbre. C’est donc pourquoi il est plus qu’indispensable de respecter tous les fondamentaux pour composer une musique.

Les fondamentaux pour une composition musicale

Afin de composer de la bonne musique, il est fondamental de se baser sur un rythme sachant que celui-ci est bien évidemment l’un des principaux piliers de la musique. C’est le rythme qui permet de repérer la structure temporelle d’une chanson et ainsi que son dynamisme bien évidemment. Normalement, plus le rythme choisi est rapide, plus la musique composée sera rythmée et entrainante. Et inversement, pour une musique douce, calme, le rythme lent s’impose. Vient ensuite le deuxième pilier de la composition musicale et qui est considérée comme étant l’air d’une chanson, la mélodie.  Pour être plus précis, la mélodie s’agit de la succession de notes musicales de manière à constituer des phrases musicales agréables et perceptibles. Eh oui, c’est la mélodie qui chante dans la musique, et ce sans la voix d’une personne. En composition musique, l’harmonie tient également un rôle très important, car plus la composition comporte de nombreuses harmoniques, plus elle sera riche et ne sera pas terne à l’oreille. À vrai dire, c’est l’harmonie qui étudie la construction ainsi que les enchainements des accords, sans oublier les principes gouvernant ces derniers. C’est aussi l’intercommunication entre la mélodie et le rythme. Lorsqu’on compose de la musique, il ne faut pas oublier le silence, car comme déjà susmentionnée, la musique est la combinaison entre les sons et les silences. Elle correspond dans ce cas à une pause, un soupir.

Les nuances et le timbre : deux éléments à ne jamais négliger

En musique, la nuance joue un rôle considérable, notamment pour que l’écriture ne soit pas trop monotone et bien évidemment pour donner un sens à musique dans son intégralité. Donc, une nuance, c’est quoi exactement ? Pour faire simple, ce sont les variations en termes de volume, d’intensité, mais également des rythmes et hauteurs. Par exemple, en musique, il est possible d’alterner rythme lente et rapide, et ainsi de suite avec des phrases musicales diversifiées selon le rythme dont la chanson est basée. Pour ce qui est du timbre, c’est celui-ci qui enrichira la composition et donnera également un sens à l’écriture, tout comme les nuances. Le timbre ou couleur tonale s’agit des différentes propriétés sonores permettant de distinguer un instrument à un autre.

La structuration tient également un rôle important

Voilà, vous avez déjà pris en considération toutes les fondamentales en composition musicale ! Il ne vous reste plus qu’à les mettre en application pour composer une chanson riche, agréable à écouter et qui met en valeur ce que c’est réellement l’art musical. Pour y parvenir, il convient de choisir la structuration adéquate pour votre composition. Les accords utilisés, le rythme, la mélodie et le timbre adoptés entre les passages peuvent varier que ce soit dans l’introduction, le couplet, le pré-refrain, le refrain, le pont et enfin l’outro. Si vous intégrez une partie solo dans votre chanson, vous devez y ajuster les composants de votre musique. Il se peut aussi que diverses transpositions et répétitions soient requises pour scotcher votre auditeur dès les premières secondes. Parfois, il est également indispensable de baisser et monter le volume pour faire sensation. L’essentiel c’est de maintenir une musique structurée.

Ainsi, c’est en choisissant judicieusement l’agencement des sons que vous parvenez à créer une musique originale et plaisante à entendre. En utilisant certains composants tels que le rythme ou la mélodie comme socle, vous apportez une certaine pertinence à votre création musicale. Néanmoins, il n’existe pas de règle stricte en musique. Vous êtes entièrement libre d’associer les composants comme bon vous semble. La meilleure structure musicale comprend un rythme précis, une mélodie changeant progressivement du début à la fin de la création et une harmonie de l’ensemble. Il existe tout de même des structures prédéfinies pour s’adapter à la culture de certains pays. Elles restent accessibles à tous. Cependant, il est toujours possible de les modifier pour en obtenir une musique authentique.